Haiti: Un ex-ministre accusé de viols sur mineurs a l’interdiction de quitter le pays

Ministro Evans Escouflair acusado de violar a menores
Ministro Evans Escouflair acusado de violar a menores

Accusé de pédophilie, l’ancien ministre Evans Escouflair interdit de quitter le pays

Après avoir boudé l’invitation du commissaire du gouvernement de Port-au-Prince pour être entendu sur les charges retenues contre lui, l’ancien ministre Evans Escouflair est frappé d’une interdiction de départ sortie du parquet.

Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Monsieur Jacques Lafontant, dans une lettre adressée ce vendredi 13 mai 2022, au Directeur Général de l’Immigration et de l’Emigration, demande Monsieur Joseph Ciancuili de passer des instructions formelles au service compétent pour que le nommé Evans Escouflair soit interdit de quitter le territoire national par voie maritime, terrestre et aérienne.

ANUNCIO

A noter que M. Escouflair, ministre de la Jeunesse, des Sports et de l’Action Civique de 2008 à 2011 sous la présidence de M. René Gracia Préval, fait l’objet d’une série de plaintes pour viol sur mineur et pédophilie alors qu’il était professeur de gymnastique à l’Institution Saint Louis de Gonzague vers les années 1980.

Ce scandale de viol sur mineur et de pédophilie n’est pas nouveau en Haïti, notamment chez les frères de l’instruction chrétienne (FIC/SLG). Le président du Club Sportif St. Louis faisait déjà l’objet d’une double plainte pour viol de Wilio Dor et pédophilie sur mineur de 16 ans pour des faits remontant au 2 janvier 2010.

Et surtout au sein de la Fédération Haïtienne de Football, plusieurs dirigeants de cette entité ont été sanctionnés par la Fédération Internationale de Football Amateur, dont l’ancien Président Yves Jean Bart.