USA – Demonstration by inmates in a Minnesota prison due to detention conditions

jail

Dimanche dernier, à Baywater, Minnesota, près de 100 détenus d’une prison locale ont manifesté leur mécontentement en refusant de regagner leurs cellules. La principale raison de cette protestation était le confinement prolongé dans leurs cellules pendant le week-end de la fête du Travail, exacerbé par une pénurie notable de personnel.

En effet, la prison souffre actuellement d’un manque de 50 agents, situation qui s’est accentuée durant le week-end prolongé. Cette pénurie a conduit à des mesures de confinement intermittentes depuis vendredi, obligeant les prisonniers à rester plus longtemps dans leurs cellules, la plupart du temps sans climatisation.

Mais au-delà de la pénurie de personnel, d’autres préoccupations ont été soulevées. Les défenseurs des droits des prisonniers ont indiqué que la protestation était aussi une réponse à des conditions de détention difficiles, notamment à cause de la chaleur accablante. Une alerte chaleur a d’ailleurs été émise par le US National Weather Service pour la région, avec des températures pouvant grimper jusqu’à 37,7°C. Les détenus se plaignent également d’un accès limité aux douches, à la glace et dénoncent une eau potable de qualité douteuse.

Face à cette situation, le Department of Corrections (DOC) du Minnesota a reconnu que les détenus étaient frustrés par l’accès limité aux téléphones et aux douches. Cependant, le DOC réfute les allégations concernant le manque d’accès à l’eau potable.

Paul Schnell, le commissaire du DOC, a précisé que, normalement, les détenus ont droit à plusieurs heures de loisirs pendant le week-end. Toutefois, les vacances ont réduit ce temps à une seule heure. L’AFSCME Council 5, qui représente les agents correctionnels du Minnesota, a également mis en lumière la question du sous-effectif comme étant une des principales causes de l’incident de dimanche.

ADVERTISEMENT

Heureusement, la situation a finalement été résolue sans incident. Un porte-parole a confirmé que la journée s’était déroulée dans le calme, sans aucun blessé. Cet événement rappelle toutefois les enjeux majeurs auxquels sont confrontées les institutions pénitentiaires, non seulement au Minnesota, mais aussi à travers tout le pays. Pour information, la prison de Baywater compte actuellement environ 1 200 détenus.