iPhone 12: Apple faces radiation concerns in France

iPhone 12 user

Tech giant Apple is in the spotlight after sales of its “iPhone 12” en France. En effet, un niveau de radiation électromagnétique supérieur à la norme a été détecté. Apple a réagi rapidement, annonçant une mise à jour destinée spécifiquement aux utilisateurs français, due à un protocole de test particulier adopté dans le pays.

La défense d’Apple insiste sur le fait que ces résultats ne constituent “pas une préoccupation en matière de sécurité”. Selon eux, cette alerte serait liée au protocole de test unique utilisé en France. Ils ont communiqué à l’AFP que le souci de radiation n’était pas un enjeu de sécurité, mais découlait des méthodes d’évaluation françaises.

Au-delà des frontières françaises, l’impact de cette affaire pourrait être conséquent. L’iPhone 12, lancé en septembre 2020, est commercialisé mondialement. Suite à la décision française, des régulateurs en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne ont exprimé leur intention d’examiner également la situation. L’agence allemande BNetzA a souligné que les conclusions de l’enquête française pourraient influencer l’ensemble des États membres de l’UE.

Une pression accrue sur Apple se manifeste avec l’Agence nationale des fréquences (ANFR) qui a averti la firme qu’en l’absence d’une solution logicielle, un rappel complet des iPhone 12 vendus en France serait nécessaire. C’est le taux d’absorption spécifique (SAR) de l’iPhone 12, supérieur à la limite française, qui a déclenché ces inquiétudes.

ADVERTISEMENT

Toutefois, il convient de noter que l’Organisation mondiale de la santé tente de calmer le jeu, affirmant qu’il n’y a pas de preuves que de faibles champs électromagnétiques nuisent à la santé humaine. Alors que M. Barrot, le ministre numérique français, a donné un ultimatum de deux semaines à Apple, l’issue de cette controverse et son impact sur la réputation mondiale d’Apple restent à déterminer.